Conseil Sur quelle température régler sa chaudière ?

La minuterie hebdomadaire est un outil de gestion du chauffage.

Vous pouvez programmer tous les jours de la semaine 24h / 24 et 7j / 7, définir des plages horaires à faible vitesse lorsque vous êtes absent et le démarrer avant de rentrer chez vous. La nuit, il n’est pas nécessaire de laisser le chauffage à haute température. Ne le baissez pas de plus de 3 ° C pendant votre absence ou la nuit pour réduire les écarts de température qui conduisent à une consommation excessive.

Un chronothermostat sans fil associé à votre chaudière gaz, fioul ou bois, votre thermopompe ou climatiseur réversible, vous promet une économie d’énergie de 10 à 25%. Alors que le prix des combustibles fossiles et de l’électricité continue d’augmenter, cet investissement est rapidement amorti sur les factures d’énergie.

Une installation électrique implique un ajustement qui prend en compte les heures creuses pour réduire la consommation d’énergie.

Dans le cas du chauffage par le sol, le groupe de thermorégulation est le collecteur modulaire. Le réglage des alimentations et du débitmètre est essentiel.

Vannes thermostatiques

Les vannes thermostatiques placées sur les radiateurs vous permettent d’ajuster la température ambiante par pièce. Indispensables dans les chambres, il est conseillé de les installer sur tous vos radiateurs pour optimiser vos réglages et réduire vos factures.

Thermostats électroniques connectés

Dernière génération, domotique.

Thermostats pour contrôler à distance votre système de chauffage. Cette commande vous permet de contrôler le réglage de la température.

Equipé de sondes externes, de capteurs qui lisent les températures externes et modifient automatiquement votre consommation en gérant la combustion.

Certains modèles intelligents s’adaptent automatiquement à votre style de vie. Les capteurs et détecteurs de présence vous permettent d’ajuster et de contrôler la température ambiante pour offrir un confort optimal.

Quelle température intérieure dans votre maison?

L’ADEME recommande de ne pas dépasser 19 ° C dans les pièces à vivre et 17 ° C dans les chambres. Seule la température du bain doit être plus élevée pendant les périodes d’utilisation.

En cas d’absence prolongée pendant la saison froide, placez les radiateurs dans une position à l’abri du gel. Le gel peut briser un radiateur. Il vaut mieux ne pas couper et consommer un peu.

Pertes de chaleur

Pour les limiter, il est possible d’installer des plaques radiantes en aluminium à l’arrière du radiateur afin de restituer cette chaleur perdue à l’intérieur de la pièce par rayonnement. Une opération simple et économique qui vous garantit une économie de plus de 5% d’énergie.

Pour améliorer votre confort thermique, il est parfois nécessaire de travailler chez vous.

Une bonne isolation des murs, des ouvertures – portes et fenêtres – l’isolation du grenier et du toit est importante.

Certains autres facteurs sont responsables de la sensation de froid dans une maison: les pertes de chaleur et les ponts dus à une mauvaise étanchéité, le taux d’humidité et la vitesse de circulation de l’air. Points à améliorer en installant un système de ventilation CMV simple flux ou CMV double flux sensible à l’humidité.

N’hésitez pas à réaliser un bilan thermique pour connaître les points à améliorer. De nombreuses aides financières sont éligibles à des travaux visant à réduire la consommation annuelle d’énergie pour un meilleur confort – RT2012 -: CITE, crédit d’impôt, Energy Premium, Eco-PTZ, …

Un bon réglage de la chaudière vous permet donc d’économiser sur votre facture énergétique. Plus la température est élevée, plus la chaudière brûle de combustible. Il est important de procéder à des ajustements progressifs pour retrouver une sensation de confort optimal compte tenu de votre consommation. Il existe de nombreux modèles de chaudières, en fonction du choix du combustible (gaz, fuel, bois, électricité) et des technologies de chauffage. Les chaudières de dernière génération telles que les chaudières à condensation à haut rendement consomment peu d’énergie pour chauffer l’eau dans le circuit centralisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *