evacuation eaux pluie 11673

Évacuation des eaux de pluie

L’eau de pluie a un chemin distinct et ne doit pas être mélangée avec de l’eau noire ou fusionnée dans l’égout. Collectées sur les toits et les gouttières, elles peuvent être récupérées et stockées dans divers conteneurs, pour un usage domestique (irrigation, lavage, etc.) mais pas pour la nourriture. S’ils restent inutilisés, ils doivent être éliminés dans des circuits réservés. Ce n’est qu’après usage qu’ils peuvent être assimilés aux eaux grises et évacués comme tels.

Drainage des eaux pluviales

Matériel nécessaire

• Cordeau
• Niveau à bulle
• Peau
• Pioche

evacuation eaux pluie 11673 p1 l528 h528 c

1. Si elle est courante dans les campagnes, l’eau de pluie est évacuée par diffusion naturelle, ce processus provoque souvent une humidité résiduelle à la base des murs et qui ne doit remonter que par capillarité.

evacuation eaux pluie 11673 p2 l528 h528 c

2. Il en va de même pour les descentes pluviales sur les gouttières lorsqu’elles ne sont pas reliées à un regard. Bien entendu, il est nécessaire de boucher les fuites, mais en l’absence de connexion d’évacuation, les effets produits sont également néfastes pour les murs de la maison. La facilité d’utilisation des puits en béton ou PVC, lorsqu’ils n’ont pas de poids à supporter, justifie leur utilisation, surtout parce qu’ils sont équipés d’orifices d’entrée et de sortie équipés de couvercles prédécoupés. Ils ont également des extensions complètes et des couvercles dits «piétons» ou grilles et peuvent également faire office de siphon.

evacuation eaux pluie 11673 p3 l528 h528 c

3. Les fosses de collecte, les gouttières et les grilles de protection sont essentielles pour éloigner (et recueillir) l’eau de pluie près des murs. En présence de béton extérieur ou de surfaces carrelées, prévoir des gouttières de collecte au bas de la pente ou des drains de chantier capables de capter l’eau des averses les plus intenses.

evacuation eaux pluie 11673 p4 l528 h528 c

4. Après avoir creusé une tranchée adaptée à la taille du canal préfabriqué, réaliser les joints avec le mortier en respectant une pente de 3 à 5 cm par mètre. Les gouttières en fonte ou en PVC évitent de faire du mortier. Tous les types de naissances peuvent leur être ajoutés pour s’adapter aux lignes d’évacuation en fonction de leur position. Leurs grilles, en métal ou en PVC renforcé, peuvent être grises ou sable.

evacuation eaux pluie 11673 p5 l528 h528 c

5. Raccordez les canalisations souterraines et les gouttières équipées de grilles aux puits de collecte pour former une canalisation de drainage des eaux pluviales complètement séparée des autres circuits. Vous pourrez renforcer l’étanchéité des raccords avec des joints d’étanchéité en silicone aussi efficaces sur le PVC des tuyaux que sur le béton des puits.

evacuation eaux pluie 11673 p6 l528 h528 c

6. La conduite générale de drainage des eaux pluviales est enterrée dans une tranchée. Il peut avoir plusieurs raccords, des tés de branchement ou des trous d’homme. Les règles des tranchées destinées au passage des lignes électriques sont adaptées aux tranchées d’évacuation des eaux pluviales: profondeur de tranchée de 0,60 m, augmentée à 1 m sous les zones de passage des véhicules. Cependant, il est préférable d’utiliser des buses en béton sous les surfaces de glissement. Dans ce cas, prévoir des manchons adaptateurs en PVC / fibrociment. Les tuyaux électriques doivent être distants d’au moins 0,20 m.

evacuation eaux pluie 11673 p7 l528 h528 c

7. La ligne souterraine, posée sur un lit de sable de 10 cm, sera d’abord recouverte d’une couche de sable identique avant de recevoir le remblai. Prolongez-le autant que nécessaire pour atteindre une zone d’épandage ou un raccordement à l’égout.

evacuation eaux pluie 11673 p8 l528 h528 c

8. Pour être efficace, la ligne d’évacuation doit respecter la même pente de 3 à 5 cm par mètre. Terminer le remblayage de la tranchée après avoir placé un filet d’avertissement coloré qui n’est ni rouge (électricité) ni jaune (gaz) avec la terre creusée pour ouvrir la tranchée. Cependant, prévoir que le remplissage (selon la norme) « doit être purgé de tous les éléments susceptibles d’endommager les tuyaux et leur aptitude à être compacté … ». Cela signifie, en bref, qu’il est nécessaire de retirer les plus grosses pierres du remblai ou de réaliser un criblage grossier en cas de remblai très caillouteux.

Texte:
Christian Pessey

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *